Petit résumé historique






La section fribourgeoise de Belles-Lettres vit le jour en 1899 et s'éteignit une première fois
 en 1957, sans doute épuisée par la rédaction de la Revue de cette année-là et minée par l'absence
de nouveaux membres, l'esprit bellettrien s'étant apparemment égaré en ville de Fribourg au point
de ne plus permettre de relève. Elle ressuscita toutefois à la fin des années 50 pour une très éphémère
seconde vie qui s'acheva en l'an 1965.

De profundis...

Durant plus d'un demi siècle pourtant, le sapin vert avait été honoré et chanté dans la cité
du Duc Berthold IV de Zaehringen qu'il a taquinée, animée, surprise parfois, mais
qu'il a aimée profondément.

Certains bellettriens fribourgeois se sont illustrés, plusieurs d'entre eux ayant assumé la présidence
centrale de Belles-Lettres : Dagobert Cosandey (1919),  Roger Nordmann (1943-1944),
François Sandoz (1953-1954) et Jean-Claude Bovet en 1956 (année du 150ème)-1957.
Jean Castella fut vice-président central (1942-1943) et devint juge fédéral. Mais le plus
connu d'entre eux fut assurément Léon Savary, ruban d'honneur central (1945), journaliste
et écrivain de talent. Cette énumération n'est sans doute pas exhaustive.

A Fribourg, le Sapin vert grisonne, blanchit même, quand il n'a pas perdu ses aiguilles.

Il n'a cependant pas tout-à-fait disparu. Même si ce n'est plus à l'ombre de l'Université, en 1969
puis dix ans plus tard, Simone et Olivier Maradan ont réuni chez eux leurs amis bellettriens
autour du Sapin vert et, en été 1982, Maria et Charles Marie Crittin ont organisé des retrouvailles
en terre valaisanne.

Au début de ce XXIe siècle et sous l'impulsion d'Olivier Maradan, les vieux bellettriens
fribourgeois se sont à nouveau réunis. Estimant qu'il serait dommage que l'image de la fière
silhouette de l'Arbre que nous aimons disparaisse des bords de la Sarine, ils procédèrent,
le 7 décembre 2002, à la remise, aux Archives de la Ville de Fribourg, des souvenirs, papiers
et autres documents qu'ils avaient pu rassembler, y compris le drapeau datant de 1910 et
ayant subi des ans l'irréparable outrage, l'écharpe et une faluche. Ce dépôt fut immortalisé le 23
octobre 2003 par la signature officielle de l'acte de remise desdites archives et complété
en dernier lieu le 9 novembre 2010.

Le 2 septembre 2006, cinq anciens bellettriens fribourgeois (François Sandoz, Charles-Marie
Crittin, Olivier Maradan, René Monferini et Pierre Sidler) participèrent aux festivités
du bicentenaire de Belles-Lettres à Rolle et sur l'île de La Harpe. Ce fut aussi l'occasion
d'une balade sur la promenade de Belles-Lettres.

Lors de la rencontre de novembre 2010, il fut décidé de créer un site"Belles-Lettres Fribourg"
 sur l'internet afin d'y graver quelques reflets de l'histoire rouge et verte fribourgeoise.
L'élaboration de ce site fut une tâche difficile, relevant même de l'archéologie, la société
ayant des archives, mais n'ayant jamais compté d'archiviste ni tenu de livre d'or permettant
l'identification de tous ses membres. Il fallut faire appel à des mémoires anciennes et donc souvent
défaillantes.

Cela étant, les bellettriens fribourgeois sont heureux de vous souhaiter la bienvenue
sur leur site.